Blog de chroniques littéraires

Archives de janvier, 2015

Les enfants du volcan de Bernard Simonay

Les enfants du volcan

Editions France Loisirs

2008, 526 p.

Synopsis :

Noï-Rah, dont le nom signifie «Celle qui apporte la lumière», a dix ans et vit dans un village de pasteurs agriculteurs. A sa naissance, une prophétie a prédit qu’elle apporterait de profonds bouleversements dans l’existence des siens. Enlevée par les Korghs, les habitants du «pays inquiétant où les montagnes crachent le feu», elle va vivre de multiples aventures, affronter des ennemis impitoyables acharnés à sa perte, mais aussi rencontrer l’amour et la passion. Son intelligence lui permettra de faire d’extraordinaires découvertes, comme l’écriture. Son courage la poussera à prendre la défense des plus faibles face à la brutalité du terrible Rogh, le chef de la tribu des chasseurs. Mais, surtout, un lien étrange la reliera à un volcan, l’impressionnant Pa’hav, dont tous redoutent les colères. Cette relation singulière fera d’elle une femme hors du commun, appelée à devenir la mère d’une nation… Bernard Simonay met tout son talent de conteur au service de ce fascinant roman qui se déroule au pied de la chaîne des volcans d’Auvergne. Une plongée grandiose au coeur du néolithique.

Mon avis :

J’ai découvert cet auteur à travers ce roman et je n’en suis pas peu déçue. En effet, on évoque ici une période historique peu souvent évoquée dans le monde de la littérature : l’époque des premiers hommes.

On va y suivre Noï-Rah, une héroïne pour le moins fort charismatique. Elle devra faire face à une prophétie dont elle fait l’objet depuis sa naissance, ce qui créera des tensions au sein de son peuple.  Malgré les craintes et les menaces de différents personnages, notre héroïne devra prouver sa valeur à maintes reprises et subir l’humiliation et le déshonneur.

J’ai trouvé que les personnages avaient tous un caractère bien construits, ce qui est très appréciable. On va faire la rencontre de personnages pour le moins détestables pour certains, et pour d’autres, admirables. Pour ce qui est du personnage principale, on découvre une héroïne qui n’a pas froid aux yeux et qui va jusqu’au bout de ses principes. Je me suis très vite attachée à Noï-Rah qui devient une femme forte au fur et à mesure des péripéties de son histoire.

En conclusion, j’ai vraiment adoré ce roman. En effet, l’auteur ne nous laisse pas le temps de respirer, on a toujours envie de découvrir ce qui ce passe les chapitres suivants. Le seul petit reproche que je pourrais faire à cet ouvrage c’est que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au début.

Pour ceux et celles qui cherchent un roman qui sort du lot, je vous conseille fortement ce livre qui pour moi, à su me transporter.

Publicités