Blog de chroniques littéraires

Fantasy

Ash, tome 1 : Anguis Seductor Hominum de François Debois et Krystel

ash tome 1
Scénariste : François Debois
Illustrateur : Krystel
Édition : Soleil
Parution : 2010 (T.1)

Pages : 48
Synopsis : 
1850. Royaume de Bohème. Ash est libérée d’une prison souterraine où elle croupit depuis quatre siècles. Qui est-elle et pourquoi a-t-elle été enfermée ? La seule chose dont la jeune fille soit sûre, c’est que son origine est intimement liée à un secret très convoité : celui de la vie éternelle…
Mon avis : 
C’est en recherchant une BD pour le challenge du week-end à mille que je me suis naturellement tourné vers Ash. Nous nous retrouvons en 1850 entre la Bohême et la Silésie, où une jeune fille y sera enfermée depuis quatre siècles. Ayant un secret terrible et très convoité, Faust, un brillant scientifique, va partir à sa recherche afin d’entamer une expérience professionnelle.
J’ai trouvé le scénario incroyablement bien ficelé, en effet, François Debois nous plonge dans son histoire sombre et envoûtante avec beaucoup de facilité. De plus, Krystel va donner vie à l’histoire en accordant avec finesse et efficacité, son jeu d’ombre et de lumière. Pour ma part, cette jeune illustratrice a su faire ses preuves avec cette première bande-dessinée.
Pour moi, il s’agit d’un premier tome qui m’a donné tout de suite envie de passer au second. Je suis totalement tombé sous le charme du coup de crayon de Krystel et de l’histoire sombre et palpitante de François Debois.
Publicités

Keleana, tome 1 : L’assassineuse de Sarah J. Maas

Keleana tome 1La Martinière jeunesse

2013, 503 pages

Synopsis :

Le royaume d’Adarlan, d’où toute magie a été bannie, est gouverné d’une main ferme par un roi tyrannique. Keleana, membre de la secte des Assassins et opposée au pouvoir du roi, est emprisonnée dans les mines de sel d’Endovier depuis plus d’un an. Pour gagner sa liberté, Keleana doit représenter le prince Dorian dans un tournoi à mort dont l’unique survivant devra servir le roi pendant 4 ans. Mais les concurrents, l’un après l’autre, sont éliminés de façon mystérieuse et Keleana sent son tour venir.
Manifestement, d’obscures forces magiques ressurgissent dans l’ombre de la cité et la jeune Assassineuse va devoir leur faire face… Heureusement, elle pourra compter sur l’aide de deux hommes : son entraîneur, le beau capitaine Chaol, et le prince Dorian en personne, qui sont tous deux tombés amoureux d’elle. Et dont les charmes ne la laissent pas indifférente…

Mon avis :

J’ai sorti ce livre de ma PAL dans le cadre du week-end à mille, en sachant pertinemment qu’il allait me plaire et effectivement, ma lecture c’est avérée plus qu’agréable !

On retrouve notre héroïne dans les mines d’Endovier, dans des conditions plus que déplorables et où elle y sera traitée telle une esclave. Mais un jour sa vie va basculer lorsque le prince héritier viendra à son encontre pour lui faire une proposition qui pourra à jamais, changer sa destinée.

J’ai trouvé que chaque personnage apporte une touche non négligeable à l’intrigue, même ceux auxquels on y pense le moins comme certains personnages secondaires qui, on s’en rendra compte bien plus tard, jouerons un rôle déterminant dans l’histoire.

Tournons nous un peu plus vers Keleana notre personnage principal. Je me suis très vite attachée à elle même si, au début, je l’ai trouvé très hautaine et arrogante mais au fur et à mesure qu’on en apprend sur son passé, on comprend très bien pourquoi. Ce que j’ai beaucoup aimé chez elle, c’est cette carapace qu’elle s’est forgée, elle ne se laisse jamais abattre, elle est intelligente, curieuse et réfléchie.

Moi qui n’aime pas les triangles amoureux, je me suis surprise à apprécier le trio Keleana/Chaol/Dorian. En effet, on ne retrouve pas le triangle amoureux classique. Comme je le disais auparavant, notre héroïne est très réfléchie et ne prends aucunes décisions sans y avoir bien pesé le pour et le contre.

Vous l’aurez compris, j’ai totalement adoré ce premier tome, on s’attache dès le départ aux personnages et l’auteur ne nous laisse pas un seul moment de répit, si bien que nous n’avons aucunement envie de lâcher le livre. L’auteur pose bien les bases de son univers dans le premier tome et j’ai hâte de m’y replonger !


Les Outrepasseurs, tome 1 : Les Héritiers

les outrepasseurs tome 1Gulf stream éditeur,

2014, 347 pages

Synopsis :

-Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.

– Nous ?

– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux. »

Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis des siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge du week-end à mille (voir l’article ici). Je me demande bien pourquoi je ne l’ai pas sorti plus tôt de ma PAL celui-ci aussi ! Décidément,  je n’aurais eu que de bonnes lectures entre ce mois-ci et le mois dernier. Et autant vous précisez tout de suite que ce livre à été un coup de cœur pour moi.

Nous allons suivre Peter, un jeune homme plutôt banal, dont la vie va littéralement être bouleversée… Cela faisait déjà depuis une semaine que notre protagoniste se sentira suivi, mais tout laissait paraître qu’il se faisait des idées.  Un soir où il rentre chez lui pour annoncer impatiemment une bonne nouvelle à sa mère, rien ne se passera comme prévu.

Le début de  ce premier tome ne m’avait pas accroché au départ mais au bout d’une cinquantaines de pages, L’auteur m’a submergé dans son univers avec une très grande facilité. Cependant la suite des événements m’a complètement surprise ! En effet, Peter va se retrouver à faire un voyage dans le passé, à ses origines. Il va donc devenir spectateur de ses ancêtres autant que nous.

Je trouve que Cindy Van Wilder à pris un énorme risque en faisant de ce tome, un tome initiatique. On pourrait croire qu’on se lasserait facilement au fil des pages mais loin de là ! Elle ne nous laisse pas un seul temps mort et sa plume reste fluide du début à la fin. L’auteur a su faire de ce roman introductif, une très bonne explication des origines de la malédiction des Outrepasseurs. De plus, elle nous décrit cette période du passé avec un vocabulaire fidèle au contexte historique.

Dans ce premier tome où l’on ne parle que très peu du héros principal, j’ai trouvé le choix de l’auteur très judicieux de nous faire un voyage dans le temps pour comprendre un peu mieux son univers. Je ne vois comment on aurait pu commencer cette histoire autrement.

Je souhaiterais vous en dire davantage mais le mieux serait que vous découvriez cette petite pépite par vous-même…

N’hésitez pas à découvrir cette histoire palpitante, vous n’en serez pas déçu !!